Jambon blanc Bio
0 x 250g dans votre panier

Jambon blanc Bio

La Ferme du Chaudron (89)

Bio
9,40 €/ 250g
37,60 € / Kg

Description

6 tranches de jambon blanc issu de l'agriculture biologique, sous-vide, origine France 

Ce délicieux jambon est préparé sans sels nitrités ! Qualité et goût garantis grâce à Sébastien Meunier, de la Ferme du Chaudron.

Ingrédients : Jambon, sel, Bouillon de légumes

Lieu d'élevage : Les Siéges (89), sur la ferme

Lieu de naissance : Les Siéges (89), sur la ferme

Lieu d'abattage : Troyes (10)

La viande est livrée sous-vide. L’odeur désagréable à l’ouverture est normale et s’estompe au bout d’une quinzaine de minutes. Une couleur d’oxydation est possible et normale, la chaîne du froid est toujours respectée.

Nous vous recommandons de manger moins de viande mais de meilleure qualité et issue de filières locales et durables. Croyez nous, ça en vaut le goût !

Producteur

La Ferme du Chaudron
La Ferme du Chaudron
Les Siéges, 89

Sébastien Meunier, après 10 ans à apprendre le métier d’éleveur, s'est installé en 2010 sur la ferme :

« Je produis des céréales Bio pour nourrir des cochons Bio qui sont destinés à la vente directe de viande et de charcuterie. Éleveurs depuis 3 générations, ma

famille m’a transmis l’importance de faire des produits de qualité dans le respect de la nature. »

La Ferme du Chaudron se situe sur la commune de Les Siéges, à 20min de Sens dans le département de l’Yonne.

L'élevage fonctionne en autonomie, grâce à l’alimentation produite sur les parcelles, les animaux naissent et sont élevés sur la ferme. La paille nécessaire à la litière pour l’année est récoltée suite à la moisson des céréales. Le fumier est utilisé comme engrais pour les futures récoltes. Un cercle vertueux s’effectue donc tout au long de l’année.

Préparation

Parfait dans un feuilleté au jambon ou accompagné de sa salade verte !

DLC : voir sur emballage

DLUO : 2-3 jours après ouverture 

Culture

La ferme du Chaudron gère sa production de A à Z : naissance sur place, Sébastien élève, engraisse et emmène lui-même à l'abattoir, il récupère les carcasses et les transforme dans le laboratoire.

Les porcs sont élevés sur paille intégrale avec accès à l'extérieur. Sébastien expérimente le croisement pour obtenir une viande persillée, artisanale, avec un goût "à l'ancienne".