📲 Téléchargez notre app pour une meilleure expérience.

Installer
Salade scarole Bio
0 x Pièce dans votre panier

Salade scarole Bio

Neofarm (78)

Ultra-frais
Agroécologie
conversion Bio
1,60 €/ Pièce
1,60 € / Pièce

Description

Salade scarole bio, à la pièce, Origine France : Saint-Nom-la-Bretèche (78)

La scarole est une salade aux feuilles légèrement bouclée. Sa saveur comporte une pointe d'amertume.

Produits ultra-frais, cueillis le jour-même dans les fermes durables juste à côté d’ici.*
*Supplément terre et limaces possible

Producteur

Neofarm
Neofarm
Saint Nom la Bretèche, 78

Chez NeoFarm, ils veulent créer un modèle de micro-fermes écologiquement et économiquement durables !

L’objectif est de produire des fruits et légumes bio et locaux en respectant les principes de l’agroécologie. Celle-ci s’inspire des écosystèmes naturels pour cultiver sur de petites parcelles la nourriture des êtres humains, avec un minimum d’intrants et d’énergies fossiles. En y associant la technologie, ils veulent cultiver intelligemment des produits sains et réduire la pénibilité des maraîchers.

Ils ont lancé leur site pilote en 2018 et développent plusieurs solutions technologiques. Elles permettent à la fois des gains de temps significatifs pour le maraîcher sur des tâches longues et pénibles ainsi qu’une amélioration du suivi de l’exploitation et de la prise de décision.

Préparation

La scarole se consomme crue ou cuite ! 

Elle peut se cuire dans une casserole avec de l'huile d'olive et de l'ail. Cette manière de la manger est très commune en Italie notamment. 

Culture

Tous les produits issus de Neofarm sont certifiés Agriculture Biologique. Cependant, Neofarm ne s’arrête pas au cahier des charges AB, la ferme va plus loin dans sa démarche en s’inscrivant dans l’agroécologie. Les produits maraîchers sont cultivés selon des principes et des pratiques agroécologiques.

La lutte biologique est une pratique et un outil agroécologique répandue chez Neofarm pour ces cultures. La lutte biologique est une méthode de lutte contre les nuisibles tels que les ravageurs de culture, les maladies ou les mauvaises herbes au moyen d'organismes vivants antagonistes. Elle se base sur l'utilisation de prédateurs, parasitoïdes, agents pathogènes et herbivores sans faire appel à des pesticides chimiques. Le but de la lutte biologique n'est pas d'éradiquer totalement les ravageurs mais de réguler leur population de manière à les maintenir sous un seuil de nuisibilité. Avec la lutte biologique, les ennemis de nos ennemis deviennent nos amis ! 

C’est par l’alliance de différentes pratiques agroécologiques adaptées aux territoires que le maraîchage chez Neofarm est possible et innovant.

Cliquez sur puis “Sur l'écran d'accueil     “